Persuasion + Mansfield Park, de Jane Austen

Publié le 4 Juin 2011

En découvrant petit à petit le monde des blogs, notamment grâce aux divers liens publiés par Arieste , je me suis découvert un attrait pour l'oeuvre de Jane Austen. Cette auteur anglaise, née en 1775 et décédée en 1817, a écrit 6 romans majeurs de la littérature britannique.

Il y a 3 ans, je m'étais décidée à acheter Pride and Prejudice, en langue originale...que j'avais vite laissP1100502.JPGé de côté, par manque de vocabulaire anglais.

Il y a un mois, je me suis essayée à un roman plus court, et cette fois en français :  Persuasion (publié en 1818, à titre posthume). Je n'est pas été déçue ! L'écriture nous fait ressentir les émotions de l'héroïne, à un tel point que j'ai eu l'impression qu'il s'agissait de moi-même éprouvant tout ce flot de sentiments. Anne Elliot (l'héroïne donc) est très touchante par la retenue de ses émotions qui l'envahissent lorsqu'elle pense ou voit celui qui fait battre son coeur depuis huit ans. Le seul bémol que j'ai pu trouvé à ce roman, c'est la rapidité de la fin : elle aurait mérité d'être un peu plus développée, mais peut-être Jane Austen n'aura pas eu le temps de revoir son manuscrit avant sa mort.

 

Après avoir fini ce livre, j'ai commandé le coffret intégral des adaptations de la BBC des 6 oeuvres de Jane Austen. J'ai commencé par Persuasion, réalisé en 2007, et ne l'ai pas regretté : c'est une transposition très fidèle du roman. En général, les adaptations omettent certaines choses qui nous paraissent essentielles à l'histoire : pas ici ! Sally Hawkins joue une Anne Elliot tout en finesse et retenue ; elle incarne le personnage tel que je me l'imaginais.


J’ai ensuite commencé Mansfield Park. Je me suis arrêtée à la 100e page… Je n’ai pas tellement retrouvé ce qui m’avait plus, entre autre,  dans Persuasion : les sentiments de P1100503.JPGl’héroïne. Ici, elle est jeune, d’une extrême timidité. J’ai eu l’impression que cette timidité avait dépassé le cadre du roman et que l’héroïne, Fanny, n’osait même pas avoir des émotions que nous, lecteurs, pourrions connaitre. Bien sûr, elle est très attirée par son cousin Edmund, elle en est consciente, mais ça s’arrête là. Aucun réel développement, du moins dans les 100 premières pages. Pour tenter de pousser ma lecture plus loin, j’ai regardé l’adaptation (avec Billie Piper) TV : et bien non, aucun déclic après avoir fini le visionnage. J’ai finalement replacé le livre dans ma bibliothèque, sans le finir.

 

Je ne suis pourtant pas découragée par la lecture austenienne, et compte lire, prochainement, Northanger Abbey ou Orgueil et Préjugés (même si j’en connais déjà l’histoire, grâce à l’adaptation de Joe Wright et celle d’Andrew Davies pour la BBC, avec Colin Firth  )

Rédigé par Le blog de Léna

Publié dans #Livres-lectures

Repost 0
Commenter cet article

la Nixe 20/07/2011 16:38


Merci pour ton gentil commentaire sur mon blog. C'est un article que je vais modifier prochainement parce que je n'en suis pas satisfaite. Mais j'y laisserai les images, le texte seul changera.

J'ai découvert Austen récemment aussi et meme si je suis un peu obsedée je n'aime pas tout. Ses héroines sont souvent fade je trouve, je te conseil donc Orgueil et Préjugés, mon préféré, Emma
aussi, meme si j'avais pas du tout accroché au début et Persuasion je suis en train de le lire mais vu ce que tout le monde en dis je suis rassurée..


Aymeline 04/06/2011 14:19


Tu devrais t'inscrire au challenge austinien ;)
Je viens d'emprunter Norhanger Abbey on verra bien.