Bilbo le Hobbit, de J.R.R. Tolkien

Publié le 19 Août 2012

DSC02134

 

J’ai lu une première fois ce livre lorsque j’étais en 6ème, il y a 11 ans ; notre professeur nous l’avait donné à lire pour qu’on l’étudie (à l’époque je ne comprenais pas que cette idée était super !) et je n’avais pas vraiment accroché à ce monde étrange. Heureusement, cette lecture coïncidait avec la sortie au cinéma du Seigneur des Anneaux : La Communauté de l’Anneau, que je suis allée voir (et que j’avais adoré), et j’ai tout de suite pu mieux entrer dans l’univers de Bilbo. Mais au bout de 11 ans, je dois dire que je ne me souvenais de pas grand-chose de cette histoire, et la sortie de Bilbo le Hobbit au cinéma à la fin de l’année m’a fait décider à me plonger à nouveau dans ce roman.

 

Le résumé :

Dans son trou de hobbit, Bilbo reçoit un jour la visite du magicien Gandalf et de 13 nains. Ils viennent quérir ses soi-disant talents de « cambrioleur » pour s’infiltrer dans le repaire du dragon Smaug et lui voler « son » trésor (qui appartiendrait en réalité aux nains). Durant cette aventure, Bilbo et toute la troupe connaîtront bien des difficultés pour atteindre la Montagne Solitaire, endroit où se terre le dragon. C'est aussi durant son périple que notre héro entrera en possession d'un bien étrane anneau...

Je ne peut guère en dire plus, au risque d’en dévoiler trop…

 

Mon avis :

Autant lors de ma première lecture j’avais eu beaucoup de mal à entrer dans l’histoire, à m’imaginer les différents lieux, autant cette fois-ci, tout a très bien glissé. Peut-être est-ce du au fait qu’ayant plusieurs fois vu la trilogie de Peter Jackson, j’ai pu bien me figurer cette univers, tant pour les décors que pour les caractéristiques physiques des personnages (parce s’imaginer un gobelin, même avec une bonne description, ce n’est pas très facile…).

J’ai donc adoré cette seconde lecture, qui ressemblait fortement à une première, car je n’avais aucun souvenir de l’histoire. Celle-ci est vraiment très riche, et je me demande toujours comment tout cet univers a pu sortir de l’imagination d’un homme… Il s’est certes inspiré de divers contes et légendes, mais il su à merveille les combiner pour créer un monde unique.

 

J’ai beaucoup apprécié le ton léger, presque enfantin en fait, du narrateur, qui donne au récit un souffle pas trop pesant (ce qui pouvait risquer de l’être au vu de tous les moments sombres que traversent Bilbo). On se sent vraiment happé par l’histoire ; je retrouvais avec plaisir tous ces personnages hauts en couleur et j’ai trouvé dommage que tout ce termine si vite : il se passe plus d’un an entre le départ de Bilbo de son trou de hobbit et son retour, en 300 pages et quelques.

 

Je lierai donc avec plaisir la trilogie du Seigneur des Anneaux dans quelques temps ; Bilbo le Hobbit est je pense une très bonne entrée en matière pour cela !

Rédigé par Léna

Publié dans #Livres-lectures

Repost 0
Commenter cet article

la Nixe 19/08/2012 14:23


Ah j'ai lu le seigneurs des anneaux que je trouve bien plus simple a lire, mais bizarrement j'ai toujours eu du mal a lire les ouvrage jeunesse.


Le probleme avec bilbo c'est que j'en suis à mon 4eme essaie de lecture, et mon 3eme livre perdu... J'étais dans un bon feeling la derniere fois et pouf mon livre à encore disparu, et j'avoue que
je comprend pas cette malédiction...

Léna 19/08/2012 14:50



Ah oui ? Moi c'est le contraire : j'ai essayé de commencer 2 ou 3 fois le Seigneur des Anneaux et je me suis arrêté au bout d'une centaine de pages... Mais c'était il y a 8-9 ans...donc peut-être
que maintenant ça ira mieux ! ^^